samedi 2 février 2013

Anthropisation

L’homme peuple la terre. Il aménage son territoire pour répondre à ses besoins croissants : nourriture, énergie, biens, propriétés. De nos jours, son impact visuel sur le paysage n’est plus anodin.


huile sur toile 38*45

Ce tableau présente une jeune femme observant depuis un point de vue la tragique disparition d’une forêt primaire, d’une terre vierge, la terre de nos ancêtres. 

A ses pieds, des voies bétonnées, une agriculture intensive, des pylônes électriques, des éoliennes contribuent à la déforestation. Au loin, la ville et ses gratte-ciels rectilignes. A gauche, les fumées des usines et des industries n’épargnent pas l’atmosphère.