lundi 13 janvier 2014

Esquisses de rond de serviette fleurie.



Esquisses de rond de serviette fleurie.

Dans le cadre du certificat d’étude professionnelle fleuriste, une épreuve de dessin d’art appliqué à la profession est soumise aux candidats. Voici le sujet de la session 2013 :

Concevoir un rond de serviette de table floral sachant que la serviette peut-être pliée et présentée de diverses façons. Présenter deux esquisses préparatoires différentes. Dans la cadre A, la version doit être jaillissante, dans le cadre B, une version tombante. Les esquisses doivent être suffisamment élaborées pour distinguer les différents végétaux qui les composent.

Dans la cadre A : Ma serviette est roulée puis pliée de manière à former deux cornes. Elle est maintenue dans cette position par un « rond de serviettes » en fils de fers torsadées qui sert de pied mais également à tenir les 4 pipettes d’eau/soliflore des fleurs. Ces 4 fils de fers torsadés sont de couleur pailleté (cordelettes armées) vert, bleu, rouge et noir. Deux pipettes laissent jaillirent des Alstromères avec du Beargrass, les deux autres portent des Roses rose accompagnées de Verge d’or.


Dans le cadre B :
La serviette rosâtre est enroulée et forme une boucle. Au niveau du croisement de la serviette, un ruban grillagé rigide (tulle rigide coloré) sert de structure. Il forme la base du nœud de serviette. Ce ruban grillagé porte trois soliflores. Dans celui du centre, les fleurs sont des Freesias jaunes orangées et des tiges de muguet (aspect retombant de la hampe du Freesia et des clochettes du Muguet). Les deux autres soliflores fixés sur le devant portent des Lisianthus blanc accompagné de lierre.

Afin d’éviter que les deux ébauches tracées au crayon de papier et de couleurs ne se dégradent par frottement du papier, j’ai fixé le dessin avec de la laque pailletée (si on en dispose : il est préférable d’utiliser de la laque simple sans paillettes).